MOTUS /// ATELIERS SONORES


Il paraît que l’on utilise peu nos facultés d’écoute
A cause du brouhaha qui arrive à nos oreilles
A cause de nos oreilles
A cause du fait que l’on soit très visuel…
L’écoute est pourtant un de nos cinq sens les plus riches
Un formidable outil
A la base de toute création artistique

Murray SCHAFFER, compositeur, acousticien

Qu’est ce qu’une carte postale sonore ? C’est une composition sur un fichier AIFF ou MP4 dont la durée peut aller de 2 à 10 minutes et qui a été créée à partir de sons enregistrés dans l’environnement, qu’il soit proche, naturel, urbain, parlé, chanté, etc. Un atelier collectif qui s’adresse aux 9-12 ans de différentes villes, basé sur la redécouverte de son lieu de vie et l’introduction simple et concrète aux techniques d’enregistrement à la base de nombreux métiers du son (illustrateur sonore, journaliste radio,compositeur de musique, etc...). Un atelier mené par motus depuis 2006, à l’initiative de Sabine de Viviès, réalisatrice de bandes sonores pour le spectacle vivant, avec de nombreux intervenants sonores et visuels en fonction des projets, et dont voici par pays, villes, ou quartiers les petites cartes postales sonores...
bonne écoute !

n’hésitez pas à nous donner vos impressions : motusdanse@yahoo.fr
ou à écouter quelques bruits isolés récoltés ici et là : http://www.soundtransit.nl/

crédits photos : Veera Letho, Laure Latronche

... du bord de mer, à marseille

D’octobre 2001 à juin 2011 un groupe d’enfants du quartier s’est constitué pour cette deuxième année d’ateliers sonores, et en minibus nous avons laissé les voitutres de la rue de lyon et sommes allé écouter les sonorités marines, du prado à l’estaque et passant par le qurtier st jean. Un bord de mer aménagé à la fois naturel et parfois... urbain. Lire la suite

Petite carte postale sonore ... du marché aux puces, à marseille

En avril 20011, juste à côté de l’école les enfants ont choisi de réaliser un promenade sonore du marché aux puces ! Des petits bijoux pour l’oreille où les différentes langues, les métiers prennent place tour à tour... Lire la suite

... de la marsa, à tunis

En mars 2011 à tunis, sons de la révolution ? Le silence des rues sous couvre feu, les slogans des foules, bruits de bagarre... lors de la récolte des sons simples du quotidiens du quartier qui avaient repris vie, la présence des micros a teinté les visages d’un vent de liberté espéré. Voici les détails sonores et les ambiances du marché, de la place zam zam, du bord de mer, et du vendeur de fruits, à 2 pas de l’école. Lire la suite

... de tijuana, au mexique

En octobre 2010, dans le cadre du projet Rialto "Tijuana Sin Paredes" ("Tijuana Sans Mur"), les grands enfants que sont Yoan et William, ont récolté les ambiances sonores qui entourent la frontière qui sépare le Mexique des Etats-Unis : vendeurs de chichis, haut-parleurs, sirènes de voitures, tam-tam des indiens qui se réunissent sous la grande tour, une petite chanteuse... Lire la suite

... de reykjavík, en islande

En juin 2007, les enfants du Centre Culturel Gerdurberg (situé dans le quartier sud/est de Reykjavik, en Islande), ont récolté les sons lors d’une promenade à la limite de la ville (on est tout de suite en pleine nature) : le bruit des bourdons, d’un avion de l’armée américaine, du cliquetis des haubans, la voix de l’animatrice de la météo marine, des travaux, des charbons de chauffage de saunas... Lire la suite