Après le braquage.

Les apprentis journalistes du club Ludo’clic ont recueilli quelques témoignages anonymes sur le braquage de lundi.

Deux personnes ont bien voulu répondre aux questions des petits journalistes après le braquage manqué de lundi. Choqués par la violence de la tentative de vol, la peur se fait ressentir à la Cabucelle et avec elle une petite odeur d’omertà. Espérons que le calme revienne vite dans les rues.

Autres articles


Poids : 1.6 Mo