Dossier RAP à Marseille

Difficile de décrire Marseille sans parler rap, c’est bien ici que le rap français prend quelques unes de ces racines. Au début des années 80 que le jeune rappeur découvre cette musique à New-York, de retour chez lui il forme le groupe Lively crew, plus connu sous le nom d’IAM, avec ses comparses Shurik’n, Kheops, Imhotep, Kephren et Freeman.

Un rap chantant doublé d’une musique teinté d’orient, les marseillais seront de plus en plus nombreux à se partager le micro. Carré rouge, la Fonky Family, les Psy4 de la rime, Kenny Arkana et bien d’autre artistes se succéderont ainsi au fil des ans, tous abordant des thèmes différents allant de la vie dans les quartiers nord à des problèmes touchant le monde entier.

Le rap marseillais investit la toile, permettant ainsi à tous les artistes en herbe de se lancer dans l’aventure. C’est dans ce cadre qu’une vingtaine de bricardiens et de bricardiennes ont pu enregistrer leur titre dans chez nous.

Vous pouvez écouter le slam de Célina avant la sortie des 8 autres titres en production.

Autres articles


Poids : 263 ko